Un recomptage des voix peut-il remettre en cause l'élection de Trump ?

le
13
À Milwaukee, dans le Wisconsin, un des trois États où pourrait être organisé un nouveau décompte des voix. 
À Milwaukee, dans le Wisconsin, un des trois États où pourrait être organisé un nouveau décompte des voix. 

L'élection présidentielle américaine du 8 novembre 2016 restera décidément dans l'histoire comme une des plus âprement et même sauvagement disputées. Au point que trois semaines après, son résultat est toujours contesté. Certes la requête initiale vient de la candidate écologiste Jill Stein, qui a obtenu moins de 1 % des voix. Cela pourrait prêter à sourire. À trois détails près.

D'abord la candidate verte a obtenu en un temps record les 5 millions de dollars nécessaires pour financer un nouveau comptage des voix dans trois États clés : le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie. Ce qui montre qu'il subsiste pour beaucoup un doute sur l'équité des opérations électorales.

Ensuite parce qu'après avoir hésité, l'équipe de campagne d'Hillary Clinton a décidé de s'y associer. Marc Elias, son spécialiste en matière électorale, a déclaré que la candidate démocrate devait aux millions d'Américains qui lui ont fait confiance d'être impliquée dans cette vérification de la régularité des opérations de vote. Même s'il est sceptique sur les chances d'aboutir à renverser le résultat.

Enfin parce que les soupçons sont fondés sur des rapports d'experts indiquant que le décompte des voix a pu être faussé par des piratages sur les machines à voter électroniques. Ainsi, dans les comtés du Wisconsin utilisant ces appareils, Hillary Clinton a systématiquement obtenu 7 % de voix de moins que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 il y a une semaine

    et comment se fait il que le michigan 'habituellement democrate" mais ayant à premiere vue basculé republicain,ait besoin de trois semaines pour donner ses resultats definitifs?

  • dupon666 il y a une semaine

    ou alors trump se mefie de l'honneteté du recomptage peut etre

  • dupon666 il y a une semaine

    les machines sont programmées par les russes?

  • awsdf il y a une semaine

    @dupon666. Les machines de vote fonctionnent par lecture optique du bulletin de vote. La variete de sujets sur lesquels les Americains ont vote pendant cette election sont depouilles plus rapidement. Il est alors aussi possible de recompter les bulletins glisses dans la machine. Ca arrive a chaque election.Alors pourquoi trump s'enerve t'il?

  • awsdf il y a une semaine

    C'est bizarre qu'il ait si peur du recompte. Serait il au courant de quelque chose? Son copain Putin ? Pour les soit disant electeurs frauduleux, rien ne l'empeche lui aussi de faire verifier. Il en a les moyens. Pourtant il ne fait rien.

  • 22329524 il y a une semaine

    Pourquoi ne pas modifier la Régle qui fait que si un Candidat obtient une Majorité de "grands" Électeurs dans un État il les remporte tous ? C'est absurde, non ?

  • dupon666 il y a une semaine

    d'ailleurs l'anomalie des voix ne vient pas comme le dit le point de la mauvaise evaluation des populations dans les etats,mais du basculement de la totalite des grands electeurs dés que vous depassez 50% meme d'une voix..

  • dupon666 il y a une semaine

    le plus comique,serait que les piratages viendraient encore une fois,des russes.....alors que ces fameuses machines ne sont pas raccordées à internet...De plus je me demande bien comment ils vont pouvoir "recompter" des machines de vote

  • bearnhar il y a une semaine

    Un exemple, monsieur Flosse, va peut-etre briguer de nouveau en 2018, un archi multirécidiviste jamais rendu définitivement inéligible. Alors désolé mais en l'état la France est une plaisanterie " démocratique ", encore bien plus comique que les USA. Là-bas un Madoff prend 150 ans, ici pas de danger que cela se produise...

  • bearnhar il y a une semaine

    Et ce qui est remarquable, c'est que parmi tous les prétendants déclarés pour 2017, je n'entend personne taper du poing sur la table et dire maintenant ça suffit, fin de la récréation dans ce pays, personne, meme pas le FN, c'est quand meme sidérant.