Un rapport suggère à Valls de créer un revenu minimum dès 18 ans

le
3
    PARIS, 17 avril (Reuters) - Un rapport qui sera remis lundi 
à Manuel Valls prône la fusion des minima sociaux dans une 
allocation de 400 euros par mois pour les personnes de plus de 
18 ans en situation de précarité. 
    Son auteur, le député socialiste Christophe Sirugue, précise 
dans un entretien à paraître lundi dans Libération que 
l'allocation serait complétée si son bénéficiaire est une 
personne âgée ou handicapée ou s'il est en situation d'insertion 
professionnelle. 
    Christophe Sirugue proposera deux autres scénarios au 
Premier ministre, qui ouvrent eux aussi l'accès aux minima 
sociaux dès 18 ans et non plus 25, ce qui coûterait selon lui 
environ 3,5 milliards d'euros. 
    "C'est pour cela que je ne demande pas à ce que ces mesures 
s'appliquent au 1er janvier 2017", dit-il. "Mais c'est 
aujourd'hui indispensable: acceptons à gauche de dire 
qu'empêcher de voir un jeune commencer sa vie dans la précarité, 
ce n'est pas de l'assistanat mais de l'investissement." 
    Un scénario propose le maintien des dispositifs existants 
avec des paramètres modifiés, "en allongeant par exemple 
certaines durées selon les allocations", et le dernier propose 
de fusionner des dispositifs existants pour n'en garder que 
cinq. 
 
 (Jean-Baptiste Vey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le lundi 18 avr 2016 à 10:21

    La jeunesse n'aura plus besoin de travailler c'est la promotion de l'assistance socialiste généralisée !

  • M8252219 le lundi 18 avr 2016 à 07:58

    QUI VA PAYER ? si il est mis en place seule la TVA sociale pourra y subvenir . Ou alors ADIEU LA FRANCE ÉCONOMIQUE ET INDUSTRIELLE.

  • mqsd le dimanche 17 avr 2016 à 23:12

    ils sont devenus complètement fous