Un raid égyptien dans le Sinaï fait 20 morts

le
0
L'attaque, en réponse à la mort de 16 garde-frontières égyptiens dimanche, visait des activistes islamistes présumés dans le village de Tumah.

Après l'attaque qui a visé dimanche un poste-frontières dans le Sinaï et provoqué la mort de 16 soldats égyptiens, le président Mohamed Morsi avait promis une riposte. Les autorités ont ainsi lancé mercredi des frappes aériennes, notamment dans le village de Tumah où 20 activistes islamistes présumés ont trouvé la mort, selon un responsable militaire égyptien. «L'opération se poursuit», précise-t-il. D'autres responsables de la sécurité du Sinaï ont fait part de frappes près de la ville de Sheikh Zuwayid, non loin de ce village.


Afficher Raid égyptien dans le Sinaï sur une carte plus grande

Dans la nuit, des assaillants non identifiés avaient attaqué trois points de contrôle de sécurité près de la ville d'al-Arish, mais personne n'a été tué dans l'échange de tirs. De nombreux habitants ont depuis manifesté devant le bureau du gouverneur pour réclamer la protection de l'État. Cette attaque est la 29e depuis le début du soulèvement en Égypte, se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant