Un raid de l'Otan aurait tué un fils Kadhafi

le
0
Tripoli a annoncé dans la nuit la mort du cadet du dirigeant libyen et de trois de ses petits enfants. Le Guide se serait trouvé dans la maison de son fils mais serait sain et sauf. Dans la capitale, des ambassades occidentales ont été prises pour cible.
o Le colonel aurait réchappé de peu à un raid de l'Otan

Le colonel Kadhafi est touché en plein c½ur. Tripoli a annoncé dans la nuit la mort du cadet du dirigeant libyen et de trois de ses petits-enfants dans une frappe de l'Otan. Le régime a sous-entendu que le colonel a réchappé de peu à un sort similaire.

«La maison de Saif al-Arab a été attaquée avec de puissants moyens. Le Guide et sa femme étaient dans la maison avec des amis et des proches» mais est «sain et sauf. Cependant, d'autres personnes ont été blessées», a déclaré le porte-parole du gouvernement. «Il s'agissait d'une opération visant à assassiner directement le dirigeant de ce pays», a-t-il accusé. Il a accompagné la presse sur les lieux d'une habitation bombardée à Tripoli. Au vu de l'ampleur des destructions, il semblait peu vraisemblable qu'il puisse y avoir eu des survivants.

Toutefois, la mort de Saif al-Arab, 29 ans, n'a pas été confirmée par l'Otan même si l'organisatio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant