Un raid aérien a visé des dirigeants de l'EI en Irak - TV

le
0

(Avec précisions sur les frappes, responsable américain) BAGDAD, 8 novembre (Reuters) - Un raid aérien mené par la coalition formée par les Etats-Unis a visé une réunion de dirigeants du groupe Etat islamique (EI) dans l'ouest de l'Irak, à laquelle participait peut-être son "calife" Abou Bakr al Baghdadi, rapporte samedi la télévision irakienne Al Hadath. Les responsables des services de sécurité irakiens n'étaient pas immédiatement disponibles pour commenter cette information de la chaîne télévisée, qui appartient au groupe saoudien Al Arabiya. Un responsable américain a évoqué sous le sceau de l'anonymat le bombardement d'un convoi près de la ville de Mossoul et d'autres frappes contre des unités djihadistes, mais il a assuré que l'aviation américaine n'avait pas pris pour cible une réunion de l'EI. Deux témoins ont cependant confirmé à Reuters qu'une frappe aérienne avait touché une maison dans laquelle étaient réunis des responsables de l'EI dans la ville d'Al Kaïm, proche de la frontière syrienne. Selon eux, les djihadistes ont fait évacuer un hôpital pour que leurs blessés puissent y être soignés. Des habitants de la ville ont fait état d'informations non confirmées selon lesquelles le chef de l'EI dans la province d'Anbar et son adjoint avaient été tués. La chaîne Al Hadath parle de son côté de dizaines de morts et de blessés et ajoute ne pas avoir d'information fiable sur le sort d'Abou Bakr al Baghdadi. Des responsables américains n'ont pas voulu confirmer si le "calife" de l'EI avait été pris pour cible. (Michael Georgy; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant