«Un PV à 17 euros en rapporte 14, mais en coûte 13?»

le
2
Les contraventions liées au stationnement urbain coûteraient presque autant qu'elles ne rapportent. Selon Roland Ries, Sénateur-maire (PS) de Strasbourg et président du Groupement des autorités responsables des transports (GART), «92 % du produit des amendes est affecté à son recouvrement.»

La proposition du Sénateur-maire (PS) de Strasbourg, Roland Ries, de «remplacer» les amendes pour stationnement non-réglé ou dépassé, par une contribution de «post-paiement» lève le voile sur une réalité ancienne, bien connue des hommes politiques locaux et des spécialistes du sujet: les contraventions liées au stationnement urbain coûtent presque autant qu'elles ne rapportent. Ainsi, selon Roland Ries, également président du Groupement des autorités responsables des transports (GART), «92 % du produit des amendes est affecté... à son recouvrement.»

Un chiffre étonnant, signe de l'inefficacité des dispositifs en place. Ainsi, selon l'entourage du sénateur Ries au...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7250042 le mardi 16 juil 2013 à 15:27

    BonjourOui comme disent certains cela fait vivre certains. De toutes façons nos parlementaires ont une curieuse façon de calculer. Exemple typique ' les travailleurs à domicile ' Comme d'habitude on avait monté une usine à gaz pour les gens qui employaient une personne à domicile, mais comme on en a revu le principe ' car il s'agit d'une niche fiscale onéreuse '. Le résultat prévisible en est qu'il faut s'attendre à une montée du chômage, pour augmenter le travail au noir.

  • M4960905 le mardi 16 juil 2013 à 11:56

    Cela fait vivre des chomeurs potentiels,c'est tout.