Un puissant séisme fait 28 morts en Equateur, "dégâts considérables"

le , mis à jour à 05:45
0
 (Actualisé avec bilan, précisions) 
    par Alexandria Valencia 
    QUITO, 17 avril (Reuters) - Un séisme de magnitude 7,8 a 
fait au moins 28 morts en Equateur après avoir frappé samedi 
soir la côte nord-ouest de ce pays d'Amérique latine, provoquant 
des "dégâts considérables" près de son épicentre et en des 
endroits plus éloignés comme dans la ville de Guayaquil, ont 
annoncé les autorités. 
    Le gouvernement a recommandé à la population de s'éloigner 
du littoral par crainte d'un tsunami. 
    Des habitants paniqués se sont précipités dans les rues à 
Quito, la capitale située à 170 km de l'épicentre, et dans 
d'autres villes à travers le pays. 
    "D'après les premières informations, il y a 16 morts dans la 
ville de Portoviejo, 10 à Manta et deux dans la province de 
Guayas", a dit le vice-président Jorge Glas dans une allocution 
télévisée. "Les informations continuent de nous parvenir." 
    L'institut équatorien de géophysique évoque dans une note 
des "dégâts considérables" près de l'épicentre et ailleurs, sans 
plus de détails. 
    Le centre américain de veille géologique (USGS) a évalué la 
magnitude de ce tremblement de terre à 7,8 et situé son 
épicentre tout près des côtes de l'Equateur, le long du 
Pacifique. Il rapporte que la secousse s'est produite à 23h58 
GMT. 
    Des photos diffusées sur les réseaux sociaux sur internet 
montrent un pont effondré dans la ville côtière de Guayaquil, 
une tour détruite à l'aéroport de Manta et des fissures sur les 
murs de centres commerciaux. 
    "J'étais dans ma maison en train de regarder un film quand 
tout a commencé à trembler. J'ai couru dans la rue et maintenant 
je ne sais pas ce qui va se passer", a dit Lorena Cazares, 36 
ans, qui travaille dans les télécommunications à Quito. 
    Certains quartiers de la capitale ont été brièvement privés 
d'électricité et de téléphone. Les autorités municipales ont par 
la suite annoncé le rétablissement du courant et déclaré qu'il 
n'y avait pas de victime à Quito. 
    Des vagues d'un mètre pourraient toucher une partie du 
littoral, a averti le centre d'alerte aux tsunamis dans le 
Pacifique. 
    Le Pacifique est bordé de failles sismiques et, de l'autre 
côté de cet océan, le Japon a été frappé jeudi puis dans la nuit 
de vendredi à samedi par deux tremblements de terre qui ont fait 
une quarantaine de morts au total.   
 
 (Avec Cristina Munoz à Quito et Lincoln Feast à Sydney; 
Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant