Un PSG record balaye Lorient

le
0
Un PSG record balaye Lorient
Un PSG record balaye Lorient

Bousculés en première période, les Parisiens ont finalement dominé des Merlus qui n'ont pas à rougir de leur prestation (3-1). Voilà 33 rencontres que le Paris Saint-Germain n'a plus perdu en Ligue 1.

Paris Saint-Germain 3-1 FC Lorient

Buts : Cavani (6e), Ibrahimovic (55e), Kurzawa (69e) pour le PSG // Guerreiro (19e)

C'est historique : le Paris Saint-Germain a fait tomber le record du FC Nantes 1995. Grâce à sa victoire trois buts à un face à Lorient, ce soir, au Parc des Princes, le PSG reste désormais sur 33 rencontres sans la moindre défaite en championnat. Il y a vingt ans, les Canaris s'étaient arrêtés à 32. Alors certes, ces derniers avaient établi le record sur une seule et même saison, alors que le record du PSG court sur deux saisons. Mais qu'importe. Avec son rythme de croisière actuelle, ce n'est qu'une question de temps avant que le club de la capitale ne s'occupe de ce "problème". Il se pourrait même que les hommes de Laurent Blanc finissent la saison en champions invaincus. Si même quand ils sont bousculés les Parisiens savent gagner, et assez largement, rien n'est vraiment impossible pour eux.

Cavani puis Guerreiro


Avec l'ambition de faire tomber le record du FC Nantes 1995, les Parisiens se pointent sur la pelouse du Parc des Princes avec une équipe remaniée. Face à un 4-3-3 ultra offensif (Ongenda milieu de terrain), les Lorientais vont devoir tenir bon avec leur 4-1-4-1. Seulement, il ne faut que quelques instants aux hommes de la capitale pour s'emparer du cuir et ne pas le partager. Après seulement cinq minutes de jeu, le Z lance Cavani dans le dos de la défense des Merlus (5'). En un crochet, l'attaquant uruguayen élimine le portier et ouvre le score. Le banni du Parc marque enfin et peut jubiler en entendant un public qui le sifflait il y a peu l'aduler à nouveau. Tout en sous entendus, Cavani célèbre avec le banc sans décrocher le moindre regard à Laurent Blanc. Loin d'être abattus, les Merlus essayent de construire quelques actions. Mais prendre à défaut un Paris devant au score n'est pas chose aisée.

Et pourtant, après une superbe action collective, les Lorientais recollent au score. Guerreiro profite d'une superbe remise de Waris pour tromper Trapp d'une frappe puissante (19'). Loin de se contenter de cette belle égalisation, les coéquipiers de Guerreiro poussent et manquent de peu de passer devant au score. Mais la frappe de Waris passe à côté des bois de Trapp…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant