Un projet d'attentat déjoué et quatre arrestations en Italie

le , mis à jour à 19:24
0
 (Actualisé avec précisions) 
    MILAN, 28 avril (Reuters) - Quatre Marocains soupçonnés de 
vouloir rejoindre les rangs de l'Etat islamique au Proche-Orient 
ont été arrêtés dans le nord de l'Italie dans le cadre d'une 
enquête qui a révélé l'existence d'un projet d'attentat dans la 
péninsule, a annoncé jeudi le parquet de Milan.  
    Deux mandats d'arrêts ont en outre été émis à l'encontre 
d'un Marocain et de son épouse italienne, qui ont quitté le pays 
l'an dernier pour se rendre en Irak ou en Syrie. 
    Les transcriptions d'écoutes téléphoniques des suspects 
reprises dans les mandats d'arrêts dont Reuters a pu prendre 
connaissance laissent supposer que les suspects voulaient s'en 
prendre au Vatican et à l'ambassade israélienne à Rome. 
    "La nouveauté ici, c'est qu'il ne s'agit pas d'indications 
vagues, mais d'une personne précise désignée pour agir sur le 
sol italien", a souligné , a annoncé Maurizio Romanelli, 
procureur de Milan, lors d'une conférence de presse.  
    Un imam somalien de 22 ans soupçonné de vouloir commettre un 
attentat dans la capitale avait déjà été arrêté le mois dernier 
dans le sud de l'Italie.   
    Les quatre suspects interpellés jeudi sont un couple qui 
vivait près de Côme, un Marocain de 23 ans et une parente des 
époux qui font l'objet d'un mandat d'arrêt.  
    Les deux premiers avaient eux aussi l'intention de partir 
rejoindre l'EI en Syrie ou en Irak et la dernière a mis les deux 
couples en relation l'un avec l'autre. Quand au Marocain, il 
s'agit du frère d'un homme soupçonné d'avoir combattu dans les 
rangs djihadistes et expulsé l'an dernier, précise la police. 
 
 (Pierre Sérisier et Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant