Un projet d'attentat contre la police déjoué en Indonésie

le
0
    DJAKARTA, 26 décembre (Reuters) - Des extrémistes 
indonésiens soutenant le groupe Etat islamique projetaient 
d'attaquer à l'arme blanche un poste de police à la veille du 
Nouvel an, a déclaré lundi un porte-parole des forces de 
l'ordre. 
    Le projet d'attentat a été déjoué grâce à l'arrestation de 
deux des comploteurs présumés, qui ont conduit les policiers à 
leur repaire, où les agents ont abattu dimanche les deux autres 
conspirateurs. 
    "Ces quatre personnes projetaient d'attaquer un poste de 
police à Purwakarta. Elles comptaient passer à l'acte à la 
veille du Nouvel an", a déclaré à la presse un porte-parole de 
la police, à propos de cette circonscription administrative 
située à une centaine de kilomètres à l'est de la capitale 
Djakarta. 
    Les suspects appartiennent au Jamaah Ansharut Daulah (JAD), 
organisation qui soutient l'EI, mais on ignore pour le moment 
s'ils étaient directement en communication avec Bahrun Naim, 
activiste indonésien qui s'est rendu en Syrie voici deux ans, a 
ajouté le porte-parole. Nombre de projets d'attentat déjoués ont 
été inspirés, sinon dirigés, par Bahrun Naim, dit la police. 
    La police a fait savoir la semaine dernière qu'elle 
interrogeait une quinzaine de personnes pour des projets 
d'attentat suicide qui devaient viser le palais présidentiel, à 
Djakarta, et un autre objectif qui n'a pas été précisé. Dans les 
deux cas, il devait s'agir de femmes kamikazes - la nouvelle 
stratégie des islamistes indonésiens. 
 
 (Fransiska Nangoy; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant