Un projet autoroutier suspendu à l'arbitrage de Hulot

le
10
UN PROJET AUTOROUTIER SUSPENDU À L'ARBITRAGE DE HULOT
UN PROJET AUTOROUTIER SUSPENDU À L'ARBITRAGE DE HULOT

STRASBOURG (Reuters) - La poursuite des travaux préparatoires à la réalisation du Contournement ouest de Strasbourg (Cos), un projet d'autoroute à péage contesté, devra attendre l'arbitrage du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, a annoncé jeudi Martine Wonner, députée locale pour La République en marche.

La décision résulte d'une réunion organisée à Paris entre le cabinet de la ministre des transports, Elisabeth Borne, le concessionnaire Vinci et elle-même, au lendemain d'une intervention de sa part pour faire interrompre une opération de déboisement sur la commune de Kolbsheim.

"Le cabinet d'Elisabeth Borne doit faire remonter une note technique à Nicolas Hulot et revenir vers nous pour donner sa position", a-t-elle expliqué.

La société Arcos, filiale à 100% de Vinci chargée de réaliser le Contournement de Strasbourg, rappelle de son côté que le déboisement d'1,5 ha de forêt qu'elle souhaitait mener mercredi pour réaliser des sondages de terrain et des fouilles préventives, avait été autorisé par arrêté préfectoral.

Aucune information sur la réunion de Paris n'a pu être obtenue auprès d'Arcos ou du ministère des Transports.

Le projet d'un "Grand contournement ouest" de Strasbourg, son nom d'origine, est apparu dans les années 1970 et s'est concrétisé au début des années 2000 avant d'être abandonné en juin 2012 puis relancé l'année suivante dans une configuration réduite à deux fois deux voies contre deux fois trois initialement. Il reste contesté par les écologistes et les maires des communes concernées.

LES PARTISANS DU PROJET INQUIETS

Cet investissement de 553 millions d'euros (chiffre Arcos) devrait être soumis à enquête publique vers la fin de l'année, ouvrant la voie à un début des travaux en 2018.

Le Conseil national de protection de la nature (CNPN), qui a rendu un avis défavorable, au début de l'été, sur les mesures environnementales prévues par Arcos pour compenser l'impact de l'infrastructure, doit encore se prononcer sur le correctif que lui a transmis le groupe de BTP.

Lors d'une première réunion au ministère des Transports le 6 septembre, "il nous a été confirmé que le gouvernement ne passerait pas outre le deuxième avis du CNPN", a dit à Reuters Martine Wonner.

Les partisans du projet d'autoroute ont de leur côté adressé mercredi soir une lettre ouverte au Premier ministre Edouard Philippe pour signifier leurs craintes face au risque d'un nouveau report du projet.

"Face à la situation de blocage engendrée par cette décision de suspension, nous souhaitons vivement une intervention de votre part pour ne pas tomber dans un report inéluctable des travaux qui amènerait à une impasse et à un vrai risque pour le projet", écrivent le président socialiste de l'Eurométropole de Strasbourg, ceux, Les Républicains, de la région Grand-Est et du département du Bas-Rhin, ainsi que les présidents des chambres consulaires.

"Très attendu par le monde économique, ce nouvel axe permettra de faciliter l'accessibilité de tout le bassin d'emploi de Strasbourg et ce sera un atout pour son développement futur", ajoutent-ils.

(Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM il y a 5 mois

    Il y a vingt ans les écologistes parlaient des plateformes de chargement des camions sur les wagons, du nord-est, pour déchargement à coté de Perpignan. Ils n'ont toujours rien fait. Comme le canal grand gabarit Rhin-Rhône.

  • CHANOMAR il y a 5 mois

    pff les nouvelles autoroutes ne servent plus a rien pour Hulot dans vingt ans il n y aura plus de voiture

  • M7128490 il y a 5 mois

    Actuellement 170 000 véhicules/jour sur l'A35. Report prévu sur le contournement 35 000v/jour (source http://www.gco2016tousgagnants.com/, on peut difficilement faire plus "en face"). Je doute que ça change énormément l'état de la circulation surtout si on y ajoute l'effet rebond.

  • M7128490 il y a 5 mois

    @M5062559 : contourner la ville ne fait que déplacer la pollution.Pour rappel, la France perd l'équivalent d'un département tous les 6 ans de surface agricole cultivable.

  • M5062559 il y a 5 mois

    Les contournements de ville sont une vrai solution à l'arrêt de la pollution. il y a va de l'intérêt général de la France. En 40 ans la forêt en France a gagné 40% de surface et là on parle de quelques hectares ? Jusqu'où la folie des écolos nous mènera ?

  • mim69005 il y a 5 mois

    @M7128490, je pense qu'en face aussi ils peuvent produire tout autant d'études "indépendantes" comme celles que vous évoquez et qui démontrent le contraire !!!

  • mim69005 il y a 5 mois

    (suite) et quand je parle de bien-être, je pense bien sûr à la sciure nécessaire aux toilettes sèches et aux seaux d'eau en métal nécessaires à l'alimentation en eau potable de nos concitoyens, notamment... Il est vrai que cela créera une multitude de petits boulots très valorisants qui contribueront à la baisse du chômage... si toutefois les français acceptent ces petits boulots manuels ! Trêve de balivernes, la France est mal barrée, au propre comme au figuré !!!

  • M7128490 il y a 5 mois

    Toutes les études montrent que ce contournement ne désengorgera pas Strasbourg, surtout qu'il sera payant là où l'A35 actuelle est gratuite. Le véritable enjeu dissimulé est le fait d'attirer les camions venant d'Europe du Nord (région de Karlsruhe) sur nos autoroutes payantes. En gros comment sacrifier les espaces naturels et la qualité de l'air pour des euros qui finiront surtout dans la poche de VINCI. J'espère que N.Hulot sera digne de sa popularité actuelle sur ce sujet.

  • mim69005 il y a 5 mois

    Si toute décision d'investissement économique et d'infrastructure reste soumise à l'aval de Hulot et d'organismes écolos, la France n'est pas prête à décoller tant au plan de l'activité économique qu'au plan de l'emploi !!... Peut-être préféreront-ils la mise en place de voies cyclables que les pousse-pousse et les triporteurs à pédales pourront utiliser pour transporter et livrer les tonnes de marchandises nécessaires à notre bien-être ! ...

  • 445566ZM il y a 5 mois

    Encore une fois ce serait un psychodrame avec les écolos.