Un profil plus diversifié pour Wendel

le
0
Avec IHS, CSP Technologies ou encore Allied Barton, Wendel a augmenté ses prises de participation dans le non-coté. (© IHS / CSP / AlliedBarton)
Avec IHS, CSP Technologies ou encore Allied Barton, Wendel a augmenté ses prises de participation dans le non-coté. (© IHS / CSP / AlliedBarton)

L’année 2015 a été marquée par des opérations de grande ampleur. Wendel a atteint ses objectifs d’investissement 2013-2017 avec des prises de participation dans des sociétés non cotées opérant dans des secteurs diversifiés :  IHS (tours télécoms) en Afrique, CSP Technologies (conditionnements plastiques pour les industries pharmaceutique et agroalimentaire) et Allied Barton (services de sécurité) aux Etats-Unis, Constantia Flexibles (emballage flexible) en Autriche.

L’ensemble des participations non cotées représentaient 28,5% de l’actif brut (avant la dette) au 18 novembre dernier. En tenant compte d’Allied Barton dont Wendel a finalisé l’acquisition le 1er décembre, cette part grimpe à 36%.

Les participations de 40,5% dans Bureau Veritas et de 11,6% dans Saint-Gobain ne pesaient plus que respectivement 32% et 23,5% de l’actif brut au 18 novembre.

Un endettement diminué de moitié par rapport à début 2009

Les inquiétudes sur la solidité financière ne sont plus qu’un lointain souvenir. L’endettement de Wendel est tombé à 4,2 milliards d’euros, diminué de moitié par rapport à début 2009. C’est une dette constituée d’emprunts obligataires. La priorité de Wendel est d’allonger sa maturité et d’en réduire le coût : 4,3% actuellement contre 4,8% fin 2014. Le groupe compte pour cela sur l’amélioration de son rating financier. Sa note long terme est

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant