Un producteur lyonnais veut «réhabiliter» la quenelle

le
0

Il a lancé une campagne de communication pour se réapproprier le sens de ce mot désormais associé à un geste polémique popularisé par l'humoriste Dieudonné.

La quenelle, geste anti-système ou salut nazi inversé? Rien de tout ça, juste une spécialité lyonnaise, répond la Maison Malartre, qui produit des quenelle depuis trois générations. Lassés de voir leur produit phare associé à un geste devenu infamant, ces artisans lyonnais ont lancé une campagne d'affichage qui rebondit sur l'affaire Dieudonné.

«Quenelles Maison Malartre, des quenelles sans arrière-goût» et «il y a en France des quenelles dont on peut être fier», peut-on lire sur 90 affiches uniquement diffusées à Paris. «Les Lyonnais font la part des choses, certains de nos clients n'ont même pas fait le rapprochement avec l'affaire Dieudonné, assure Lionel Grollemund, gérant de la Maison Malartre. Mais d'autres pouvaient faire l'amalgame, et notamment à Paris où la quenelle n'est pas un symbole g...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant