Un proche de Valls propose le vote à points obligatoire dès 16 ans

le
3
Un proche de Valls propose le vote à points obligatoire dès 16 ans
Un proche de Valls propose le vote à points obligatoire dès 16 ans

Le sénateur PS Luc Carvounas, un proche de Manuel Valls et défenseur d'une réforme des institutions, défend une «transformation radicale de notre processus électoral» dans une tribune à paraître jeudi sur le Huffington Post. L'auteur d'un livre sur la réforme des institutions estime que «la transformation radicale de notre processus électoral sera l'une des clés d'une réforme institutionnelle innovante et réussie». 

Le vote obligatoire et reconnaissance du vote blanc. Pour Luc Carvounas, il faut tout d'abord rendre le vote obligatoire. «Non pas pour infantiliser les individus mais bien pour rappeler de manière pédagogique à tout un chacun l'importance de la participation électorale». Il appelle également, pour laisser aux citoyens «le choix de ne pas choisir», à «reconnaître pleinement le vote blanc».

Un vote gradué et à points. Le socialiste suggère encore de passer du «vote simple au vote gradué». Actuellement, l'électeur vote pour un candidat A, un candidat B, un candidat C, etc. Le sénateur propose un vote consistant «davantage à noter les différents candidats qu'à en choisir un seul». «Nous pourrions imaginer le système suivant : chaque électeur disposerait de 4 points à répartir selon sa convenance. Par exemple, 3 points pour le candidat A, 1 point pour le candidat B, et O pour les candidats C et D ; ou bien 1 point pour le candidat A, 2 points pour le candidat B, 0 pour le C et 1 point pour le D», explique Luc Carvounas. Un procédé déjà utilisé chaque année pour l'élection du Ballon d'Or en football. Anticipant les critiques sur la pertinence de sa suggestion, il propose un rapport parlementaire pour évaluer les conditions de sa réalisation. 

La majorité électorale à 16 ans. L'élu de 45 ans plaide également pour un abaissement de la majorité électorale à 16 ans. Pour lui, ce serait une marque de «confiance» en la jeunesse. «Lorsqu'on est à l'âge d'avoir un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 4 mois

    Un moyen de faire élire ceux pour qui on ne vote pas.

  • Spartaku il y a 4 mois

    un test de QI pour chaque électeur avant tout scrutin serait aussi une belle avancée démocratique ...

  • Pienegro il y a 4 mois

    Devinez pourquoi?