Un proche de Poutine prend le contrôle du Facebook russe

le
0

Le PDG du principal réseau social de Russie, VK, a cédé ses parts dans son entreprise à un allié de Vladimir Poutine. Le jeune entrepreneur était depuis deux ans la cible du pouvoir russe, qui cherche à raffermir son contrôle des activités en ligne.

Difficile d'imaginer Facebook sans Mark Zuckerberg. C'est pourtant cette situation que doit affronter VK, le premier réseau social de Russie. Pavel Durov, le fondateur et actuel PDG du site, a annoncé fin janvier qu'il avait vendu sa participation dans le capital de VK, perdant ainsi tout contrôle sur sa propre entreprise. Cette vente s'est effectuée au profit d'Ivan Tavrin, PDG de l'opérateur télécom russe Megafon. Ce dernier est un partenaire de longue date du financier russe Alisher Usmanov, proche du président russe Vladimir Poutine, qui possèdait déjà une partie de VK.

La liberté de pirater des films et de critiquer le pouvoir

Lancé en 2006, VK (diminutif de VKontakte, qui signifie «en contact...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant