Un proche de Kadhafi met en cause Sarkozy

le
0
Sarkozy aurait bénéficié de dizaine de millions d'euros de la part de Kadhafi.
Sarkozy aurait bénéficié de dizaine de millions d'euros de la part de Kadhafi.

C'est un nouveau rebondissement dans l'affaire Sarkozy-Kadhafi. Alors qu'il devrait annoncer son retour en politique en fin de semaine, l'ancien chef de l'État se retrouve une fois de plus au coeur d'accusations. Dans un entretien accordé à L'Express, Ahmed Kadhaf al-Dam, ancien dignitaire du régime libyen et cousin de l'ancien dirigeant Muammar Kadhafi, confirme la thèse selon laquelle l'ex-président libyen aurait financé la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy.

"Le colonel m'a dit : Nous devons aider Nicolas Sarkozy à devenir président. Il était prêt à engager tous les moyens pour qu'il soit élu en 2017", confie-t-il dans les colonnes de l'hebdomadaire. Et par moyens, cet homme de 62 ans entend "des dizaines de millions d'euros", selon lui "distribués en plusieurs versements à partir de 2005-2006". Aucune preuve n'a pour l'instant été apportée par l'accusateur, qui était devenu le diplomate fétiche de Muammar Kadhafi.

Toutefois, les témoignages dans ce sens se multiplient depuis deux ans : l'année dernière, le fils du colonel libyen, Saïf al-Islam Kadhafi, avait déjà accusé le président de la République d'avoir bénéficié de l'argent libyen pour sa campagne.

"Un témoignage fantaisiste"

Des accusations que conteste l'entourage de Nicolas Sarkozy. À en croire le magazine, les proches de l'ancien chef de l'État français auraient d'ailleurs affirmé : "Il s'agit, une fois de plus, d'un témoignage...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant