Un problème Pogba, vraiment ?

le
0
Un problème Pogba, vraiment ?
Un problème Pogba, vraiment ?

Pour tout le monde, il est le problème : Paul Pogba, son étiquette de meilleur joueur de l'équipe de France actuelle, et son incapacité à trouver une place idoine dans le milieu à trois des Bleus. Reste que le casse-tête est plus profond et que les soucis du joueur de la Juventus viennent avant tout d'une relance française incapable de s'organiser.

"Il y a deux options, lorsqu'on est entraîneur. Soit on a un système et on fait rentrer les joueurs dedans, ou alors on a un effectif et on essaye d'utiliser le meilleur système par rapport aux joueurs qui sont à disposition. Je suis plutôt de ceux qui adaptent le système par rapport aux joueurs." Il n'a jamais changé et il ne changera jamais. Quinze ans maintenant que la musique se joue de la même manière. Gérard Gili, son ancien entraîneur à l'OM et à Bordeaux au début des années 90, parle de lui comme d'un "papier buvard, il absorbe, il compose et ensuite il décide." Didier Deschamps s'adapte, toujours, et réfléchit beaucoup. Il écoute aussi ce qu'il se raconte, mais a des idées dessinées et finalement assez arrêtées. Alors il s'amuse à balayer les problèmes et parle de "petites corrections" à apporter. Pourtant, à deux jours du match d'ouverture du championnat d'Europe contre la Roumanie, c'est l'un des derniers casse-tête qui se bat dans sa tête de sélectionneur : comment offrir une liberté optimale à Paul Pogba, son proclamé meilleur joueur ? Lors du premier match de préparation contre le Cameroun (3-2), Didier Deschamps a longtemps parlé avec le milieu de terrain de la Juventus au bord de son banc de touche. L'objectif ? Que Pogba trouve son terrain d'expression dans un milieu à trois où il porte fièrement son costume d'indiscutable. La question du rôle de la Pioche a alors été posée. Sauf que le problème est plus profond et que Paul Pogba n'est pas totalement responsable de ce qui lui arrive.

Le redressement productif


Après le match contre le Cameroun, Stéphane Moulin, l'entraîneur d'Angers, expliquait bien le rôle du joueur de la Juventus : "Il doit se situer entre Matuidi et les attaquants, mais ce n'est pas facile, parce qu'il faut que les ballons sortent vite." Bingo. L'équation Pogba ne pourra se résoudre que d'une seule manière : avec une relance soignée. Plusieurs fois, Deschamps a estimé que Paul Pogba évoluait trop bas, beaucoup trop bas, alors qu'il devrait flirter en permanence avec le rectangle blanc adverse. C'est là le souci majeur de cette équipe de France, à quelques heures d'entrer dans son Euro, et ce, même si la prise de pouvoir de…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant