Un pro-Hezbollah pour gouverner le Liban

le
0
Nagib Mikati, un milliardaire issu de la communauté sunnite, succède à Saad Hariri.

L'ancien premier ministre Nagib Mikati va former le nouveau gouvernement du Liban à l'issue des consultations parlementaires de deux jours qui scellent la victoire du Hezbollah et de ses alliés. Le président de la République, Michel Sleimane, a désigné la personnalité sunnite réunissant sous son nom le plus grand nombre de suffrages. Candidat à sa propre succession, Saad Hariri a perdu la majorité parlementaire en raison du retournement de l'un de ses principaux alliés, le leader druze Walid Joumblatt, qui a annoncé la semaine dernière son ralliement au camp emmené par le Hezbollah. Il a apporté lundi suffisamment de voix à l'ancienne opposition pour faire pencher la balance en sa faveur au Parlement.

Le Parti de Dieu s'attend à ce que le Tribunal spécial pour le Liban le mette en cause début février dans l'assassinat, en 2005, de Rafic Hariri. Il veut que le gouvernement de Beyrouth se désolidarise de la justice internationale, accusée d'être à la solde des É

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant