Un prix faramineux pour cette propriété historique des Hamptons

le
0

EN IMAGES - La propriété de Briar Patch est située dans l’État de New York et classée sur la liste des monuments historiques américains. Mise à prix : 140 millions de dollars, soit 125 millions d’euros.

Une propriété de rêve au charme authentique avec vue sur l’océan Atlantique... tel pourrait être le titre de l’annonce immobilière pour la villa de Briar Patch - qui n’a connu que trois propriétaires depuis 1931 - située dans le secteur très coté des Hamptons, à l’est de New York aux États-Unis. Le futur acquéreur de ce bien inscrit aux monuments historiques américains devra débourser la jolie somme de 140 millions de dollars (125 millions d’euros). Soit l’une des propriétés les plus chères sur le marché immobilier américain.

Construite sur une colline dominant les environs de la région, la demeure de Briar Pacth possède un certain nombre d’atouts... Dans un grand parc verdoyant de 4,6 hectares, la maison principale («Shepard Krech House») de style géorgien s’étend sur une superficie de près de 1000 mètres carrés. Aménagée sur trois étages - au dernier il est possible d’apercevoir l’océan Atlantique - elle comprend notamment six chambres toutes décorées de papiers peints faits main.

Tout cela à deux pas de l’aéroport

Mais ce n’est pas tout... On trouve à quelques encablures de «Shepard Krech House» une maison d’hôtes de 300 mètres carrés avec une entrée privative imaginée et construite par l’architecte Peter Marino en 1990, une piscine, une bibliothèque souterraine, un jacuzzi, un court de tennis, une salle de sport et enfin une plage privée.

Dernière spécificité pour ce bien hors du commun: la propriété de Briar Patch est située à seulement dix minutes de l’aéroport de East Hampton qui assure des correspondances avec la ville de New York. «La vue sur l’océan est le meilleur atout de la maison, estime Peter Turino, agent immobilier chez Brown Harris Stevens sur le site américain . C’est très rare, y compris dans la région des Hamptons, de bénéficier d’une vision qui se prolonge aussi loin... Cette propriété est un véritable régal pour ses occupants.»

Mise en vente par Christie’s Property, la propriété construite en 1931 par l’architecte Arthur C. Jackson, celèbre pour avoir construit la maison d’enfance de Jackie Kennedy-Onassis, avait été rachetée à la fin des années 80 par l’ancien PDG de Avenues: The World School (grand réseau d’écoles privées aux États-Unis), Chris Whittle.

Une demeure de Berverly Hills estimée à 195 millions de dollars

Si ce produit rare devrait rapidement trouver de potentiels acquéreurs, il ne battra pas le prix de vente d’une propriété similaire de 7 hectares dans les Hamptons pour 147 millions de dollars (132 millions d’euros). Dans cette région des États-Unis où de nombreuses célébrités millionnaires possèdent une maison secondaire comme Madonna, Calvin Klein et Robert de Niro, les prix de l’immobilier ont chuté de 6,5% au second trimestre 2015. En moyenne, il fallait débourser 849.000 dollars (763.000 €) pour y acheter une maison. Mais le record absolu du prix de vente est toujours détenu par le milliardaire américain Jeff Green, qui demande la somme de 195 millions de dollars (175 millions d’euros) pour acquérir sa propriété de Berverly Hills.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant