Un primo-accédant emprunte en moyenne 155.986 euros

le
14
Guy Shapira/shutterstock.com
Guy Shapira/shutterstock.com

(Relaxnews) - Pour accéder à la propriété, un consommateur qui contracte un prêt immobilier pour la première fois emprunte en moyenne 155.986 euros sur 239 mois, selon les données publiées par le courtier Cafpi lundi 4 mars. Dans 67,5% des cas, les primo-accédants deviennent propriétaires d'un bien ancien.

Aujourd'hui, les investisseurs ne représentent que 15% des crédits traités par le courtier Cafpi. Dans 83% des cas, les acquéreurs sont des consommateurs qui contractent un emprunt pour acheter leur résidence principale.

Les secundo-accédants, ceux qui ont déjà sauté le pas une première fois de l'achat immobilier, empruntent une somme plus importante que les primo-accédants. L'emprunt s'élève en moyenne à 188.172 euros sur une durée de 211 mois. 90% des ces achats concernent un bien immobilier ancien.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bignou56 le mardi 5 mar 2013 à 19:22

    calcul un crédit de 190 000 euros sur 240 mois -2.5 % de TEG donc 240 000 banque +impôts(30000)+travaux(50000)+charges(24000)=344 000 au final,correspond à 1400 euros chaque mois

  • M3182284 le mardi 5 mar 2013 à 17:44

    je suppose qu'il faut ajouter au montant emprunté un apport personnel.

  • titi18 le mardi 5 mar 2013 à 15:20

    Franchement je ne crois pas à une baisse compte tenu que les marges à la baisse sont faibles à moins que les prix des terrains baissent. Pour la partie construction, tout est cher (matériaux, équipements, main d'oeuvre, charges sociales, Taxes (Taxes à l'achat du terrain, TLE, taxes à l'égout, TVA,...). Même en faisant soit même il faut consacrer beaucoup de week end, soirées, vacances et prévoir beaucoup de chéquiers pour payer les magasins de bricolage.

  • loco93 le mardi 5 mar 2013 à 14:20

    Pouvoir d'achat des ménages englouti dans l’immobilier; devenir proprio à tout prix et à n'importe quel prix, au risque d'y de devoir manger des pattes avec des vacances au camping municipale. A ce rythme là, avec des prix toujours plus hauts pour se loger ou pour se payer sa vitrine, on va droit au mur: consommation des ménages en berne, compétitivité et investissement des entreprises au point mort! pas besoin d'aller voir à l'étranger pour trouver les causes de nos maux!

  • titi18 le mardi 5 mar 2013 à 10:34

    @madalen1 pas vraiment d'accord, tout depénd des régions. Me rappelle de mon premier appartement 55m2 en région parisienne, m'a coûté avec les frais de notaires environ 66 000€ en 93, j'ai pris en prêt de 45000 € à rembourser sur 15ans. A l'époque les taux immobiliers étaient élevés autour de 8,5%. Par rapport à mon salaire, ça m'a demandé plus de 600E de remboursement pendant 5 ans puis 350 euro sur les 10 ans restants alors que je gagnais 1800 € mois net.

  • madalen1 le mardi 5 mar 2013 à 10:17

    il y 25 ans, tu achetais une maison avec 80 0000 euros, aujourd'hui pour la même maison en region, tu dois investir 300 000 euros soit 4 fois plus, cherchez l'erreur

  • bignou56 le lundi 4 mar 2013 à 23:00

    combien de primo-accédants se font saisir leur bien au bout de 10 ans pour non paiement du crédit ? (calcul un crédit de 190 000 euros sur 240 mois -2.5 % de TEG donc 240 000 banque +impôts(30000)+travaux(50000)+charges(24000)=344 000 au final,correspond à 1400 euros chaque mois

  • idem12 le lundi 4 mar 2013 à 20:28

    un studio en petite couronne, une chambre de bonne à paris et un petit deux pièces en grande couronne. ça vaut de coup de s'endetter pour 20 ans....

  • dupon666 le lundi 4 mar 2013 à 20:28

    les primos accedants ont des petites economies et des petits cerveaux

  • loup333 le lundi 4 mar 2013 à 17:12

    l'essentiel est de savoir négocier la gratuité des frais pour un remboursement anticipé bien avant les 20 ans (ds le cadre d'un héritage par exemple). ON y pense pas toujours mais c parfois plus interessant que de grapiller 0.1 sur le crédit de départ.