Un prêtre mis en examen pour viols de mineurs

le
0
MISE EN EXAMEN D'UN PRÊTRE POUR VIOLS DE MINEURS
MISE EN EXAMEN D'UN PRÊTRE POUR VIOLS DE MINEURS

LILLE (Reuters) - Un prêtre de 68 ans a été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur des enfants et placé en détention le 11 juillet, a annoncé mercredi le procureur de la République de Lille.

Le religieux, un abbé de deux paroisses qui regroupent une dizaine de communes autour de Bollezeele, à une vingtaine de kilomètres de Dunkerque, a reconnu les faits, donné le nom de certaines de ses victimes et exprimé des remords, a dit le procureur, Frédéric Fèvre.

"Il y a 13 victimes recensées. Toutes n'ont pas été entendues. Il pourrait y en avoir d'autres", a-t-il précisé lors d'un point de presse.

Le prêtre aurait abusé de jeunes garçons dans les différentes paroisses dans lesquelles il a officié, autour de Lille et à Dunkerque. Il invitait les enfants à le rejoindre chez lui pour abuser d'eux.

Les faits se seraient déroulés de 1976 à 2007, a aussi précisé le procureur, ce qui pourrait empêcher les poursuites pour les faits les plus anciens, prescrits par la loi.

Le prêtre a été dénoncé par l'une de ses victimes qui a porté plainte et par un courrier de dénonciation adressé aux autorités religieuses qui ont aussitôt alerté la justice.

L'archevêque de Lille, Mgr Laurent Ulrich a annoncé dans un communiqué que l'abbé mis en cause était "suspendu de toute fonction liée à son ministère".

"Ma première pensée douloureuse se porte vers ceux qui se sont sentis blessés, vers des victimes encore jeunes et vers leurs familles. Mais je pense par ailleurs à tous ceux qui ont fait confiance à un prêtre dans ses paroisses successives, et qui se sentiront blessés, et trompés : leur douleur est grande, comme la mienne et celle de l'Eglise", poursuit Mgr Ulrich.

Pierre Savary, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant