Un prêtre jugé pour le viol d'une paroissienne handicapée

le
0

Daniel Lagnien nie le viol et parle de relation consentie. Le curé risque 20 ans de réclusion.

Le père Daniel Lagnien risque 20 ans de réclusion criminelle pour le viol et l'agression sexuelle d'une femme de 39 ans, particulièrement vulnérable en raison de ses troubles psychologiques et de problèmes physiques. L'ancien prêtre de Moirans-en-Montagne est jugé à partir de ce mercredi devant la cour d'assises du Jura. Il reconnaît une relation, selon lui «consentie».

L'histoire ébranle le petit village jurassien de 2300 habitants depuis bientôt quatre ans. En juin 2010, lors d'un pèlerinage en Isère, le père Daniel fait des avances à Marie, une femme très pieuse, qui vit toujours chez sa mère et touche l'allocation adulte handicapée. Il tente de l'embrasser et lui caresse les cuisses et le sexe. Voulant clarifier la situation, la paroissienne se rend, quelques jours plus tard, au domicile du prêtre. C'est à partir de ce moment que les versions des deux prot...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant