Un prêtre évoque des «tensions religieuses» au sein du couple Ligonnès

le
0
Selon un homme d'Eglise nantais, Xavier Dupont de Ligonnès, qui «ne venait jamais à l'église», persécutait sa femme sur sa façon de concevoir la foi chrétienne.

Lorsque l'ancien prêtre de la paroisse de Saint-Félix a appris, le 21 avril dernier, que les corps de cinq victimes avaient été découverts dissimulés sous la terrasse d'une maison nantaise, il a immédiatement fait le rapprochement avec la famille Dupont de Ligonnès. «J'y ai tout de suite pensé», a-t-il confié jeudi à une radio locale. «Je craignais un coup d'éclat [dans le couple], je ne savais pas du tout ce qui pouvait se passer mais il y avait une tension telle, sur les questions religieuses...». Et d'ajouter ; «Moi je dirais presque que c'est un peu à cause de sa foi que cette famille a été tuée, c'est ma conviction personnelle (...) Je dirais de leur mort qu'il y a un côté martyr».

Un différend religieux à l'origine de la tuerie de Nantes ? Selon ce prêtre, proche d'Agnès Dupont de Ligonnès, les tensions sur le sujet au sein du couple étaient permanentes. D'un côté, Xavier Dupont de Ligonnès, qui, selon l'ecclésiastique, «n'était pas chréti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant