Un prêtre copte assassiné par l'EI dans le Sinaï égyptien

le
0
    LE CAIRE, 30 juin (Reuters) - Des militants islamistes ont 
abattu un prêtre copte dans le nord de la péninsule du Sinaï, 
ont annoncé jeudi le ministère égyptien de l'Intérieur et 
l'Eglise copte orthodoxe. 
    La branche égyptienne de l'organisation Etat islamique (EI) 
a revendiqué cette attaque, ainsi qu'une autre dans laquelle un 
policier a été tué, et prévenu qu'elle continuerait à s'en 
prendre aux "ennemis de l'islam". 
    Ces deux attaques ont coïncidé avec la date anniversaire des 
grandes manifestations du 30 juin 2013 qui avaient débouché sur 
l'éviction du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée. 
    Le ministère de l'Intérieur a indiqué dans un communiqué que 
le père Rafael Moussa, qui officiait à l'église Mar Girgis d'Al 
Arich, chef lieu du Nord-Sinaï, a été tué alors qu'il faisait 
réparer sa voiture. 
    Les coptes représentent environ 10% de la population 
égyptienne et sont régulièrement la cible des islamistes. 
    L'EI a également revendiqué jeudi l'attaque d'un convoi de 
police près d'un commissariat d'Al Arich, dans laquelle un 
policier a été tué et trois autres blessés par l'explosion d'une 
mine, selon le ministère de l'Intérieur. 
    La péninsule du Sinaï est depuis des années le théâtre d'une 
insurrection islamiste. Le principal groupe insurgé, appelé 
"Province du Sinaï" depuis qu'il a prêté allégeance à l'EI, a 
revendiqué l'an dernier l'attentat à la bombe contre un avion 
russe qui venait de décoller de la station balnéaire de Charm el 
Cheikh. 
      
 
 (Mostafa Hashem; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant