Un président «rock star» pour le Mexique

le
0
PORTRAIT - Enrique Pena Nieto a été élu dimanche en jouant sur son image de jeune premier et sur les réseaux du PRI.

«Je salue toutes les jolies filles du District fédéral.» Voilà comment Enrique Pena Nieto a commencé son dernier meeting de campagne de la ville de Mexico le mercredi 20 juin, dans une vaste salle flambant neuve du luxueux quartier d'affaires Santa Fe, construit sur une ancienne décharge. Pena Nieto est beau gosse, il le sait et il en joue. L'écrivain Carlos Tello Diaz l'appelle «la rock star». Une rock star à la coiffure ondulée toujours impeccable, dont jamais une mèche ne part de travers. Même dimanche au soir de sa victoire, dans la chaleur d'une salle survoltée au siège du PRI, pas un cheveu n'a bougé. Une rock star au bras d'une jolie actrice de telenovelas. Une gravure de mode qui semble parfois trop parfaite. L'image prime pour le nouvel élu: il l'a cultivée tout au long des trois mois de campagne avec une organisation au cordeau de ses meetings, couverts par des équipes de télévision ultraprofessionnelles. Même les bousculades semblaient organisées pou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant