Un préfet qui roule sans casque sème la discorde

le
0
Renonçant à verbaliser le préfet du Var Paul Mourier, la police de Porquerolles a pris la liberté d'être indulgente sur le non-port du casque avec tous les habitants de l'île.

La police de Porquerolles a un sens profond de l'égalité. Si l'on ne peut pas verbaliser tout le monde, alors on ne verbalise personne. C'est en effet l'arbitrage auquel sont arrivées les forces de l'ordre de cette île du Var. A l'origine du dilemme, le comportement insouciant d'un vacancier de marque, le préfet du département. Paul Mourier, qui a l'habitude de passer quelques semaines l'été sur la belle île d'Hyères, a été surpris plusieurs fois en train de rouler en scooter sans casque pour se rendre à la plage. Un oubli qui coûte normalement une amende forfaitaire de 135¤.

Sachant que la circulation des voitures est interdite sur l'île, sans doute Paul Mourier a-t-il jugé inutile de se protéger le crâne. N'empêche que «ça pose un problème», a reconnu mercredi au micro de France Info Jean-Bernard Soriano, le secrétaire départemental d'Unité police. «Il est difficile pour des forces de l'ordre de verbaliser monsieur Tout-le-monde et de fermer les yeux s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant