Un poste militaire indien attaqué au Cachemire, neuf morts-sources

le
0
    SRINAGAR, Inde, 18 septembre (Reuters) - Des hommes armés 
ont attaqué dimanche un poste militaire indien au Cachemire, 
tuant au moins neuf soldats, a-t-on appris de sources au sein de 
l'armée indienne. 
    Il pourrait s'agir de la plus grave attaque de ce type 
depuis 2014 au Cachemire, région himalayenne au coeur d'un 
contentieux territorial entre l'Inde et le Pakistan. 
    D'après les sources, quatre à six assaillants prêts à mourir 
semblent être entrés à l'aube dans les locaux d'une unité 
militaire indienne à Uri, près de la Ligne de contrôle avec le 
Pakistan. 
    L'affrontement se poursuit et l'armée indienne a déployé des 
hélicoptères pour évacuer 20 soldats blessés dans l'attaque, ont 
dit les sources, selon lesquelles le bilan risque de s'alourdir. 
    L'armée indienne ne s'est pas exprimée officiellement sur le 
sujet. 
    Le ministre indien de l'Intérieur, Rajnath Singh, s'est 
entretenu avec les responsables politiques et militaires du 
Cachemire, a-t-il écrit sur Twitter. Il a annulé des 
déplacements en Russie et aux Etats-Unis. 
 
 (Fayaz Bukhari; Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant