Un portrait osé de Jacob Zuma sème la discorde en Afrique du Sud

le
0
L'ANC affirme que ce tableau, où l'on voit le sexe du président sud-africain, est raciste

En Afrique du Sud, tout est politique. Et tout débat politique devient un jour ou l'autre racial. Le très controversé portrait de Jacob Zuma par Brett Murray n'a pas fait exception à la règle. Propulsé hors des sphères artistiques, il a provoqué dans l'ex-pays de l'apartheid un véritable mélodrame. La manifestation massive prévue à Johannesbourg mardi, par l'ANC et ses alliés, prouve que l'affaire est loin d'être oubliée.

IntituléLa Lance, le tableau de près de deux mètres de haut est directement inspiré d'une affiche de Lénine. Brett Murray a remplacé le visage du bolchevique par celui de Jacob Zuma et exposé le pénis du président sud-africain. Des hommes d'affaires aux syndicalistes, beaucoup ont qualifié l'½uvre de «dégoûtante» ou de «grotesque». Mais au nom de la liberté d'expression, la plupart des intellectuels sud-africains se sont rangés comme un seul homme derrière l'artiste.

«Pour restaurer la dignité du président», l'ANC a choisi d'ab...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant