Un portique écotaxe détruit dans les Côtes-d'Armor

le
6
UN PORTIQUE ÉCOTAXE DÉTRUIT DANS LES CÔTES-D'ARMOR
UN PORTIQUE ÉCOTAXE DÉTRUIT DANS LES CÔTES-D'ARMOR

PARIS (Reuters) - Des manifestants ont incendié dimanche un portique de contrôle de l'écotaxe qui s'est effondré, à Lanrodec (Côtes-d'Armor), a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

"Le portique est tombé, on est en train de s'organiser pour le déblayer et rétablir la circulation sur la Nationale 12", entre Rennes et Brest", a-t-on précisé.

Samedi, des milliers de personnes ont manifesté à Quimper (Finistère) pour dénoncer la situation économique de la Bretagne, touchée par de nombreux plans sociaux. Un portique écotaxe avait été détruit près de Saint-Allouestre (Morbihan).

Face à la grogne, le gouvernement a suspendu l'application de l'écotaxe mais les opposants demandent sa suppression, une décision qui aurait d'importantes conséquences pour les finances publiques.

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a déclaré dimanche que le gouvernement "prendra le temps nécessaire de la discussion pour savoir dans quelles conditions on pourrait remettre en route l'écotaxe", lors de l'émission Le Grand Rendez-Vous Europe 1-Le Monde, I>Télé.

Jean-Baptiste Vey, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 72805271 le dimanche 3 nov 2013 à 20:39

    Et si les écolos veulent de nouvelles taxes qu'il en mettent une sur les écolos. Moi je suis pour une taxe de 75% sur les rémunérations des écolos.

  • 72805271 le dimanche 3 nov 2013 à 20:37

    C'est très bien, moins il y aura de portiques en place moins les politiques seront enclins à nous imposer des boîtiers pour nous faire payer cette nouvelle taxe. Il ne faut pas se leurrer on commence par les poids lourds on finit avec les véhicules personnels.

  • gevrais3 le dimanche 3 nov 2013 à 19:13

    j'ai confiance LA BRETAGNE vaincra ....

  • rcresus le dimanche 3 nov 2013 à 18:13

    proprement scandaleux. et ce sont les contribuables qui vont payer pendant que ces agriculteurs continuent de toucher des subventions. ras le bol de ces coureurs deprimes

  • M7465382 le dimanche 3 nov 2013 à 17:47

    quand les sauvages des banlieues brûlent des centaines de voitures, cela ne semble pas émouvoir beaucoup les journalistes. Ah c'est vrai, ce sont des biens particuliers, pas publics.

  • frk987 le dimanche 3 nov 2013 à 17:35

    Il ne tenait qu'à ces c.. de socialos de refuser les décrets d'application d'une loi qu'ils ont voté avec l'UMP en son temps pour racoler 2% des voix écolos.