Un porte-parole de Marine Le Pen crée son parti

le
0
Paul-Marie Coûteaux, qui veut rassembler la famille souverainiste, compte faire alliance avec le Front national lors des prochaines législatives. Une initiative diversement appréciée au parti frontiste.

Souveraineté, indépendance et libertés, ou Siel. C'est le nom du parti que va lancer le souverainiste Paul-Marie Coûteaux, qui a officialisé en septembre son ralliement à Marine Le Pen, dont il est depuis devenu l'un des porte-parole. L'objectif de cette nouvelle structure est clair : rallier les anciens du Mouvement pour la France, aujourd'hui en déshérence, et les déçus de Nicolas Dupont-Aignan. Et conclure ensuite un accord avec le Front national en vue des prochaines législatives.

«J'ai expliqué à Marine qu'elle ne dépassera jamais un certain socle sans faire d'alliance», explique le souverainiste, qui n'est pas membre du parti frontiste. Marine Le Pen semble voir d'un bon oeil la création de Siel. Et pour cause : la candidate cherche à élargir la base électorale du parti frontiste et veut conquérir l'espace laissé vacant depuis le retrait de Philippe de Villiers. «Pour la présidentielle, il y a environ 1% à prendre dans cette frange de l'électorat, qui n'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant