Un pont aérien contre la famine à Mogadiscio

le
0
De violents affrontements ont opposé jeudi les chebabs aux forces de l'Union africaine.

Les soldats de l'Amisom, la force de paix de l'Union africaine, ont lancé jeudi une large offensive contre des positions des milices islamistes al-chebab dans la capitale, Mogadiscio. Appuyés par des tanks, les casques blancs ont attaqué la ligne de front autour du marché de Bakara, bastion des islamistes. L'opération, qui a coûté la vie à au moins six personnes aurait permis de s'emparer de trois carrefours stratégiques. «Cette action va renforcer un peu plus la sécurité et permettre aux agences humanitaires de continuer à agir pour acheminer du ravitaillement» dans le pays, a affirmé un porte-parole de l'Amisom. Selon ce dernier, la décision des milices, la semaine dernière, d'interdire aux organisations humanitaires d'opérer dans les zones qu'elles contrôlent, a empêché des centaines de milliers de Somaliens de bénéficier de rations alimentaires. L'attaque a néanmoins étonné et beaucoup doute que l'avancée ait un quelconque impact sur la distribution de l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant