Un politique se fait aménager un bureau sur le modèle de Downton Abbey

le , mis à jour à 15:58
1

Le congressman américain Aaron Schock, l’une des étoiles montantes du parti Républicain, a opté pour un bureau rouge vif, reprenant les codes d’une des pièces de la célèbre série britannique.

Que ce soit pour un homme politique ou d’un chef d’entreprise, l’aménagement et l’apparence d’un bureau est parfois révélateur de certains traits de personnalité. Y entrer est donc équivalent à découvrir un peu de son intimité. C’est sans doute pour cela que le congressman américain Aaron Schock (33 ans, et cadre prometteur du parti Républicain) et son service de communication ont eu une réaction assez hostile en apprenant qu’un journaliste du Washington Post avait accédé aux locaux dudit bureau...

Qu’y a-t-il donc derrière les portes de ce bureau? En réalité, on le pressent déjà dès l’extérieur, à la réception: un mur rouge vif, une applique murale dorée avec des bougies noires, un miroir «œil de bœuf de style fédéral avec un aigle noir perché tout en haut, tout cela autour d’une série de portraits en noir et blanc de politiciens américains.»

Le journaliste est alors invité par la décoratrice d’intérieur à «voir le reste» de la pièce, et l’intégralité du bureau. Même couleur rouge vif qu’à l’extérieur, celle dont les murs de la salle à manger de Downton Abbey sont recouverts. On y trouve aussi un superbe lustre en cristal drippy, une table intercalée entre deux aigles, un buste d’Abraham Lincoln, et des arrangements massifs avec des plumes de faisan! À peine quelques minutes après, le directeur de la communication demande au journaliste de supprimer les photos du bureau, dans lequel il n’aurait pas dû rentrer. Il préfère les publier sur son compte Twitter.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • remy200 le jeudi 5 fév 2015 à 15:07

    na na à fout'