Un policier tue sa compagne avant de se suicider près de Nantes

le
0

NANTES (Reuters) - La piste d'un meurtre suivi d'un suicide est privilégiée par les enquêteurs après la découverte dimanche des corps d'un policier et de sa compagne à leur domicile de Saint-Mars-du-Désert (Loire-Atlantique), a annoncé le procureur.

L'homme de 35 ans, affecté depuis le 15 septembre au commissariat de Nantes, semble avoir tué sa compagne avec son arme de service, avant de retourner le pistolet contre lui, selon les premières expertisés.

Concernant le policier, "les constatations ont conforté l'hypothèse d'un suicide, avec un tir dans la bouche ressorti par le quasi-sommet du crâne", précise dans un communiqué le magistrat, Xavier Ronsin.

La femme, quant à elle, "présentait les stigmates d'un tir vraisemblablement à bout touchant, avec le haut du crâne arraché", ajoute le magistrat.

Une enquête pour meurtre a cependant été ouverte, "afin de déterminer précisément le déroulement des dernières soirées, les circonstances des deux décès, la personnalité du couple et les conditions passées et actuelles de détention de l'arme de service", précise le procureur.

Guillaume Frouin, édité par Thierry Lévêque

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant