Un policier tué par une bombe en banlieue du Caire

le
0
 (Ajoute revendication) 
    LE CAIRE, 18 juin (Reuters) - Un policier égyptien a été tué 
et quatre autres ont été blessés dimanche par un engin explosif 
placé le long d'une route à Maadi, en banlieue du Caire, a dit 
le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. 
    "Vers minuit quarante-cinq, le 18 juin, alors qu'un véhicule 
appartenant aux forces de la sécurité centrale transportait un 
groupe d'officiers et de conscrits, un engin explosif improvisé 
planté le long de la route a été déclenché", précise le 
ministère. 
    "Ceci a conduit au martyr du premier lieutenant Ali 
Abdelkhaliq et à la blessure de quatre autres, un officier et 
trois conscrits, qui ont été emmenés à l'hôpital pour y être 
soignés." 
    La bombe a été actionnée à distance, sans doute via une 
carte SIM d'un téléphone mobile, a dit un haut responsable à 
l'agence de presse officielle MENA. 
    L'attaque a été revendiquée par un groupe récemment apparu, 
le mouvement Hasm, qui s'est déjà attribué la responsabilité de 
plusieurs attaques au Caire ces derniers mois.  
    Il a dénoncé dans un communiqué l'action brutale des forces 
de sécurité contre les manifestants pacifiques opposés à la 
cession par l'Egypte de deux îles de la mer Rouge à l'Arabie 
saoudite.  
    L'Egypte doit faire face à une insurrection islamiste menée 
par le groupe Etat islamique dans le Sinaï, où des centaines de 
soldats et de policiers ont été tués depuis 2013. 
 
 (Mohamed el Sherif, Benoit Van Overstraeten et Jean-Stéphane 
Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant