Un policier tué par des activistes à Sousse en Tunisie

le
0

TUNIS, 19 août (Reuters) - Deux militants islamistes circulant à moto ont abattu un policier mercredi dans la station balnéaire tunisienne de Sousse où un djihadiste avait tué 38 personnes dans un hôtel de la ville en juin, annonce une source au sein des services de sécurité. "Deux jeunes hommes sur une moto ont ouvert le feu sur la police. Au moins un officier de police est mort", a dit cette source, ayant requis l'anonymat. Aucun autre détail n'a été fourni dans l'immédiat. La Tunisie doit faire face à une série de violences qui ont fortement pénalisé son industrie du tourisme depuis l'attaque du musée du Bardo à Tunis qui avait coûté la vie à 20 touristes étrangers le 18 mars. Selon des responsables, plus de 3.000 Tunisiens ont quitté leur pays pour aller combattre en Irak et en Syrie et ils sont de plus en plus nombreux à se rendre en Libye, pays en proie au chaos politique et sécuritaire. Le responsable de l'attaque commise à Sousse et les auteurs de l'attentat du Bardo avaient suivi des entraînements dans des camps en Libye. Selon leurs familles et des officiels tunisiens, ils s'étaient radicalisés en Tunisie au contact de groupes d'activistes dans des mosquées et sur internet. (Tarek Amara; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant