Un policier israélien arrêté après la mort d'un jeune Palestinien

le
1

JERUSALEM, 12 novembre (Reuters) - Un membre de la police des frontières israélienne a été arrêté dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un adolescent palestinien lors d'une manifestation en mai dernier en Cisjordanie occupée, a annoncé mercredi le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld. Nadim Nouwara, 17 ans, a été tué lors d'une manifestation le 15 mai devant la prison israélienne d'Ofer, près de la ville de Beitounia, non loin de Ramallah. Un autre adolescent, Mohamed Abou Thahr, âgé de 16 ans, a également été tué lors de cette manifestation mais son corps n'a pas été autopsié, ce qui fait que le policier n'est mis en cause que pour la mort de Nouwara, a précisé Micky Rosenfeld. Selon des images filmées par des caméras de surveillance, il n'apparaît pas évident que les deux garçons représentaient une menace pour les forces de sécurité lorsqu'ils ont été touchés. L'avocat du policier, Benny Katz, a affirmé mercredi lors de l'audition devant un tribunal de Jérusalem que son client n'avait tiré que des balles en caoutchouc lors de la manifestation. Selon les secours palestiniens, les deux adolescents ont été victimes de tirs à balles réelles. Le ministre de la Justice de l'Autorité palestinienne a confirmé en juin dernier, après l'autopsie de Nouwara pratiquée en présence de médecins israéliens, américains et danois, que le jeune homme avait bien été tué par balles. Sur les images des caméras de surveillance, on voit les deux jeunes Palestiniens, à environ une heure d'intervalle, marcher à quelque distance de la manifestation et s'effondrer au sol, apparemment touchés par des tirs. (Dadi Hayoun et Noah Browning, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le mercredi 12 nov 2014 à 14:46

    le tir aux pigeons par des monstres