Un policier et un militaire égyptiens tués au Caire

le
0
    LE CAIRE, 9 janvier (Reuters) - Un militaire et policier 
égyptiens ont été tués samedi par des hommes armés dans le 
secteur de Gizeh, à la périphérie du Caire, rapporte l'agence de 
presse publique.  
    "Immédiatement après l'incident, plusieurs barrages mobiles 
et fixes ont été mis en place dans le secteur de Mounib afin de 
localiser et d'arrêter les agresseurs", dit-elle, citant une 
source proche des services de sécurité.  
    Vendredi, trois touristes ont été blessés par deux hommes 
armés dans un hôtel d'Hourghada, sur le bord de la mer Rouge. 
Selon le ministère de l'Intérieur, l'un des agresseurs était un 
étudiant de Gizeh.  
    La veille, des hommes armés circulant en moto ont ouvert le 
feu sur des touristes devant un hôtel de l'avenue Al Haram 
menant aux pyramides de Gizeh, au sud-ouest du Caire. L'attaque, 
qui n'a pas fait de victimes, a été revendiquée par l'Etat 
islamique.  
 
 (Asma Alsharif, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant