Un plan renforcé et durable de prévention du risque requin

le
0
Un plan renforcé et durable de prévention du risque requin
Un plan renforcé et durable de prévention du risque requin

La mort tragique d'une jeune fille à la Réunion la semaine dernière a contribué à accélérer le calendrier, alors que le gouvernement travaille depuis le mois de mars sur un plan renforcé contre le risque requin.

La mise en oeuvre du plan a été annoncée vendredi soir, quelques heures après une décision de justice allant dans le sens d'un renforcement des moyens pour lutter contre les requins. Il faut d'ailleurs rappeler que les requins responsables des dernières attaques ne sont pas des espèces protégées. En effet, les requins bouledogues notamment, peuvent être chassés, mais les pêcheurs s'en sont détournés car certains d'entre eux sont impropres à la consommation.

La multiplication des attaques, chaque fois très médiatisées, a conduit le gouvernement à prendre d'urgence quatre mesures majeures : la prévention opérationnelle par le recours à des technologies innovantes, l'amélioration de la connaissance par la production d'études complémentaires sur la quantification des requins, la gestion raisonnée des stocks de requins, la mise en place d'un observatoire du risque requins.

Les quatre ministres concernés, Victorin Lurel (Outre-mer), Frédéric Cuvillier (Mer), Philippe Martin (Environnement) et Valérie Fourneyron (Sports) ont "donné mandat au préfet de La Réunion de mettre en oeuvre sans délai le plan renforcé et durable de prévention du risque requin". Un certain nombre de mesures avaient déjà été prises ces dernière

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant