Un plan pour défendre l'agroalimentaire français

le
0
VIDÉO - Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, ainsi que son homologue du Commerce extérieur, Pierre Lellouche, étaient mercredi matin à Rungis.

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, ainsi que son homologue du Commerce extérieur, Pierre Lellouche, ont arpenté tôt mercredi matin les allées de Rungis en pleine effervescence à deux jours du réveillon de Noël. Ils ont visité trois pavillons à pas forcés: la marée, la volaille et les fruits et légumes, en moins de deux heures.

Profitant de l'opportunité que le repas gastronomique à la française ait été reconnu il y a un mois par l'Unesco, patrimoine non matériel de l'humanité, «nous sommes venus défendre les produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire français dans le monde», rappelle Bruno Le Maire.

Un plan d'action interministériel a d'ailleurs été élaboré en ce sens. Il prévoit notamment une semaine mondiale de la gastronomie française qui sera détaillée en janvier. À l'international, 12 pays déjà importateurs mais qui conservent un potentiel seront ciblés. « Il s'agit des pays matures comme l'Allemagne ou les Etats-Unis san

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant