"Un plan parfait" : Dany Boon revient à l'écran en victime d'une "arnacoeuse"

le
0
Affiche 'Un plan parfait' All rights reserved
Affiche 'Un plan parfait' All rights reserved

(AFP) - Dany Boon revient sur les grands écrans mercredi dans Un plan parfait, dans lequel le mieux payé des acteurs français joue le rôle d'un pauvre type victime d'une arnaque sentimentale ourdie par la sublime Diane Kruger.

Du Kenya à la Russie, les deux acteurs, qui s'étaient déjà côtoyés en 2004 dans Joyeux Noël, livrent une comédie pleine de gags parfois désopilants, notamment une scène de charcutage dentaire et une rencontre fort peu diplomatique avec l'ambassadeur de France à Moscou.

Le film est la dernière livraison de Pascal Chaumeil, qui avait réalisé en 2010 L'Arnacoeur. Un plan parfait ressemble fort à son grand frère, sauf que cette fois les rôles sont inversés: le salaud est une femme et la victime un homme.

Poursuivie par une malédiction qui voudrait que les femmes de sa famille ne réussissent jamais leur premier mariage, Isabelle, le personnage joué par Diane Kruger, s'offre à Jean-Yves (Dany Boon) en espérant consommer avec lui une union et un divorce express. Isabelle pense ainsi pouvoir réussir derechef son second mariage avec Pierre, l'homme qu'elle aime.

On peut assez vite deviner qu'elle finira par tomber vraiment amoureuse de Jean-Yves...

Lors d'une rencontre avec la presse à Rennes mi-octobre, Dany Boon a expliqué avoir été séduit par "une histoire riche, élégante", qui reflète les complications de la vie moderne.

Fauves à l'écran et sous la douche

"Que le premier mariage soit une catastrophe, c'est un peu vrai pour la plupart des gens", a observé le réalisateur des "Ch'tis", qui en est lui-même à sa troisième union.

Si le film n'évite pas toujours les clichés, comme une rencontre avec un lion au Kenya, il est servi par d'excellents seconds rôles, comme Alice Pol et Jonathan Cohen, qui jouent la soeur et le beau-frère de l'héroïne. Ces derniers apparaissent à plusieurs reprises lors d'un hilarant repas de famille qui entrecoupe le récit principal et donne du rythme à l'action.

Les acteurs n'ont pas ménagé leurs efforts pendant le tournage: Diane Kruger a découvert un léopard dans sa douche au Kenya, Dany Boon a dû apprendre à parler dans la langue de Poutine et le couple s'est mis aux danses russes.

C'est la première fois que Diane Kruger, l'actrice allemande qui fait une carrière internationale (Troie, Inglourious Basterds...) tient le premier rôle dans une comédie.

Six ans après Bienvenue chez les Ch'tis, qui lui a apporté fortune et célébrité, Dany Boon limite délibérément ses apparitions à l'écran, expliquant ne pas vouloir "user les gens ni s'user soi-même".

Il fait une brève apparition en viking dans la dernière livraison d'Astérix (on lui a proposé le rôle d'Obélix avant que Gérard Depardieu ne conserve le rôle) et ne sera visible que dans un seul film l'an prochain, Eyjafjallajökull, du nom de ce volcan islandais qui a semé la pagaille dans les cieux européens en 2010.

"Je ne veux pas tourner beaucoup, je ne veux pas faire trop de films. Je préfère faire des comédies plutôt que des drames: le drame est dans la vie parce que le monde est en train de partir en sucette", observe-t-il.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant