Un plan de guerre pour couper les routes de la cocaïne 

le
0
A l'occasion du G8 des ministres de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy a proposé lundi un fonds international contre la drogue.

Le G8, qui réunit les gouvernants des pays les plus puissants de la planète, va plancher aujourd'hui sur «les routes de la cocaïne». Une idée soufflée par le président de la République française en personne, Nicolas Sarkozy, en juin, à Muskoka (Canada), pour que les États s'engagent sur un véritable pacte contre les cartels de la drogue, en mutualisant leurs moyens de renseignement et de répression. «À menace mondiale, responsabilité mondiale», dit en substance le chef de l'État, qui a proposé lundi la création d'un fonds international alimenté par les avoirs confisqués aux narcotrafiquants pour financer la lutte contre le trafic dans les États les plus fragiles. 

Vingt-deux pays et trois banques se concertent 

Son ex-bras droit, Claude Guéant, devenu ministre de l'Intérieur, accueillera donc aujourd'hui, à Paris, en marge de la réunion des chefs d'État à Deauville les 26 et 27 mai, ses homologues de l'Intérieur des pays du G8, mais aussi -

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant