Un pilote jordanien capturé par l'Etat islamique en Syrie

le
0

(Actualisé avec identité, détails) AMMAN, 24 décembre (Reuters) - L'armée jordanienne a confirmé mercredi la capture, par les djihadistes de l'Etat islamique, d'un de ses pilotes dont l'avion s'est écrasé au cours d'un raid de la coalition en Syrie. "La Jordanie tient le groupe responsable de la sécurité et de la vie du pilote", dit-elle dans un communiqué sans préciser si l'appareil a été abattu "au cours d'une mission militaire contre les repaires d'un groupe terroriste". L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) avait annoncé un peu plus tôt qu'un avion militaire avait été abattu dans la province de Rakka, contrôlée par l'EI, et que les djihadistes détenaient le pilote, mais on ignorait sa nationalité. Il s'agit du premier militaire appartenant à un pays de la coalition sous commandement américain fait prisonnier par l'Etat islamique depuis le début de la campagne aérienne en Syrie et en Irak cet été. Des réseaux sociaux utilisés par Daech ont publié des photos montrant le pilote détenu par un groupe de combattants ainsi qu'une carte d'identité militaire jordanienne. Ces images ont été identifiées par deux proches du pilote qui ont précisé avoir été informés par l'état-major de l'armée de l'air jordanienne que le soldat capturé était le lieutenant Mouath al Kassaebeh, 27 ans. Sur l'un des clichés, le pilote vêtu d'un T-shirt blanc est sorti hors de l'eau par des hommes armés. Sur une autre photo, il est présenté entouré par une dizaine de combattants en treillis et portant des armes d'assaut. L'aviation syrienne et les appareils de la coalition mise sur pied à l'initiative des Etats-Unis pour combattre l'EI bombardent les positions djihadistes dans la province de Rakka. Selon l'OSDH, des raids syriens ont fait une vingtaine de morts mardi dans la province de Rakka. (Suleiman Al-Khalidi avec Alexander Dziadosz à Beyrouth, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant