Un pilote français tué au Mali lors de l'opération «Serval»

le
0
INFOGRAPHIE - Les raids aériens français ont continué vendredi et la nuit dernière. Des unités de soldats français sont déployées à Bamako.

La guerre au Mali a fait vendredi sa première victime militaire française. Un pilote d'hélicoptère de combat Gazelle a été mortellement blessé par un tir d'arme légère lors d'un raid aéroporté de l'armée française contre la colonne de 4x4 d'un groupe islamiste armé dans la région de Konna dans le centre du pays. L'incident a été annoncé par la presse américaine avant d'être confirmé samedi matin par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian lors d'une conférence de presse. L'officier tué, le lieutenant Damien Boiteux, appartient au 4e régiment d'hélicoptères de combat (RHC) de Pau. «Il a été évacué de la structure médicale la plus proche avant de succomber à ses blessures» a précisé le ministre.

Décidée dans l'urgence par François Hollande, l'intervention française contre la mouvance d'al-Qaida qui contrôle le ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant