Un pilote de Ryanair licencié pour avoir critiqué la sécurité

le
10
LICENCIEMENT D'UN PILOTE DE RYANAIR POUR AVOIR MIS EN CAUSE LA SÉCURITÉ
LICENCIEMENT D'UN PILOTE DE RYANAIR POUR AVOIR MIS EN CAUSE LA SÉCURITÉ

DUBLIN (Reuters) - Ryanair a licencié l'un de ses pilotes et va l'attaquer en justice pour avoir mis en cause au cours d'une interview télévisée le respect des normes de sécurité par son employeur, a annoncé jeudi la compagnie aérienne.

La première compagnie à bas coûts d'Europe a rejeté ces dernières semaines des accusations formulées par certains de ses pilotes, qui disent avoir été incités à embarquer moins de carburant et avoir été dissuadés de signaler des problèmes de sécurité par des sanctions disciplinaires.

Ryanair a déclaré avoir licencié John Goss pour ses "propos diffamatoires" dans un documentaire sur la culture de la sécurité de la compagnie aérienne, diffusé cette semaine sur la chaîne britannique Channel 4.

Lors de cette interview, John Goss a déclaré avoir reçu une lettre critiquant son utilisation abusive de carburant. Selon lui, les pilotes de la compagnie ne font pas confiance au système de compte-rendus de sécurité de l'Autorité de l'aviation irlandaise (IAA).

L'IAA affirme de son côté que tous les rapports confidentiels font l'objet d'une enquête approfondie et que la surveillance de Ryanair est sérieuse.

"Nous n'allons pas laisser un employé de Ryanair diffamer notre sécurité à la télévision nationale trois semaines seulement après qu'il a confirmé par écrit à Ryanair qu'il n'avait aucun problème avec la sécurité", a insisté la compagnie aérienne.

A Paris, le ministre français des Transports Frédéric Cuvillier a demandé à la compagnie aérienne des éclaircissements sur la véracité des déclarations des pilotes.

"Puisqu'il y a des précisions qui sont données en disant que l'on dissuade les pilotes de faire état des incidents de vol, ce qui est pourtant une obligation, puisque ces allégations sont formulées, alors il faut qu'elles soient étayées", a-t-il estimé jeudi sur France Info. "Je demande que nous puissions avoir des éclaircissements, c'est trop grave, il s'agit d'une question de sécurité."

Le ministre a indiqué avoir demandé à la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) de reprendre "tous les éléments de déclarations qui ont pu être faites par cette compagnie".

"Je demande à la compagnie, compte tenu des déclarations de membres de cette compagnie, ce qu'il en est réellement", a-t-il dit.

Conor Humphries; Clémence Apetogbor pour le service français, avec Marine Pennetier à Paris

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vxboucau le jeudi 15 aout 2013 à 18:18

    Et en plus y a le mini dans les reservoirs .

  • vxboucau le jeudi 15 aout 2013 à 18:17

    J ai horreur de ces lowcost qui transportent du lowcost dans des endroits lowcost .

  • marcbe13 le jeudi 15 aout 2013 à 18:02

    Ça ne me fera ni chaud ni froid si un de leurs avion s'écrase un jour. Il faut être pas très intelligent ou alors très pauvre pour voler avec eux. Deux catégories de gens dont on serait très content de se débarrasser en France. Leur avions en sont plein à ce qu'il parait.

  • psebire4 le jeudi 15 aout 2013 à 18:01

    Tant qu'on leur déroulera le tapis rouge (cf CCI) pour des liaisons qu'ils abandonnent dès que la rentabilité diminue...vivement que l'on se remette au Boycott ! C'est la seule solution, mais elle nécessite un petit peu de solidarité.

  • M1531771 le jeudi 15 aout 2013 à 17:33

    Il y a donc du vrai dans ce qu'il dit !

  • s.thual le jeudi 15 aout 2013 à 17:03

    eh bien boycottons ryanair s il se comportent ainsi,,,

  • M2280901 le jeudi 15 aout 2013 à 16:45

    c'est comme en France , on n'a plus de droit de dire ce qu'on pense

  • marcsim5 le jeudi 15 aout 2013 à 16:09

    Avec ce que la Cie Ryanair ponctionne aux CCI (et donc aux contribuables locaux) , elle pourrait quand même leur acheter l'essence nécessaire au bon déroulement des vols.

  • marcsim5 le jeudi 15 aout 2013 à 15:59

    you get what you pay for...

  • M1934148 le jeudi 15 aout 2013 à 14:11

    "tous les rapports confidentiels (donc invérifiables) indiquent que tout va bien".Chez Ryanair, quand un type a de la fièvre, on casse le thermomètre.Bon ben nous voila rassuré...