Un pilote de ligne receleur de bijoux volés en Belgique

le
0
Un pilote d'avion d'une grande compagnie aérienne française a été placé en garde à vue mardi pour vol de bijoux, sous forme de lingots, afin de les vendre en Belgique.

Quatre personnes ont été arrêtées mardi pour leur participation à une filière de recel de bijoux volés. L'un des principaux protagonistes présumés est un pilote d'avion qui fondait lui-même les bijoux en lingots pour les vendre en Belgique. L'enquête, entamée en 2011, a été menée par la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Paris.

C'est après un signalement sur deux personnes de la communauté des gens du voyage dans le Val-de-Marne qu'une surveillance dévoile leur contact régulier avec «des malfaiteurs dont ils recèlent le butin», principalement des bijoux en or.

Matériel de fonderie

L'enquête a révélé un acheteur Vietnamien qui a été interpellé le 3 mars. Lors de la perquisition les enquêteurs découvrent de nombreux bijoux volés ainsi qu'un atelier de joaillerie clandestin. Le 7 mars, l'un des deux receleurs principaux est interpellé. Cinq jours plus tard, se sachant recherché, le complice se rend de lui-même à la polic

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant