Un pilier de bar trop serviable...

le
0
L'Urssaf réclame un peu plus de 9000 euros à la gérante d'un café-concert où les clients commandent au bar et y rapportent leurs verres eux-mêmes.

Le bras de fer qui oppose l'Urssaf à «Maman Lapin», traduction littérale de Mamm Kounifl, enseigne du bistrot de Locmiquélic (Morbihan), n'a rien d'une blague de comptoir. L'Urssaf réclame, avec les pénalités, un peu plus de 9000 euros à la gérante de ce café-concert pour travail dissimulé. À l'origine du différend, la venue de trois agents de l'Urssaf dans ce bar où les clients commandent au bar et y rapportent leurs verres eux-mêmes: du self-service, en quelque sorte.

«Lors de la soirée du 30 juin 2012, deux hommes et une femme, brandissant une carte barrée de bleu-blanc-rouge, ont bondi sur nous lorsqu'une cliente a déposé un plateau sur le bar avant d'aller aux toilettes, raconte Maryka Le Floch. J'ai tout de suite compris qu'il s'agissait de l'Urssaf, quand ils m'ont indiqué que j'étais prise en flagrant ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant