Un peu de courage, Monsieur le Président !

le
2
Dans une tribune publiée ce lundi dans les colonnes du Figaro , l'ancien premier ministre, François Fillon, exhorte François Hollande à prendre sans attendre le chemin de Moscou, avec Angela Merkel, pour demander à Vladimir Poutine de lâcher le régime syrien de Bachar el-Assad.

La politique étrangère de la France offre une nouvelle illustration de la méprise qu'a constituée la campagne de François Hollande. Le candidat n'avait pas de mots assez durs pour qualifier l'effacement de l'Hexagone de la scène internationale et les erreurs à répétition de Nicolas Sarkozy.

L'intervention auprès du gouvernement russe pour stopper la guerre contre la Géorgie fut approuvée du bout des lèvres après qu'elle eut réussi. La finalisation de notre retour complet dans l'Otan fut condamnée avec une violence qui rend grotesques les tortillements du nouveau président de la République pour justifier son renoncement à tout retour en arrière. La dénonciation du renforcement de nos moyens en Afghanistan, au moment où nos alliés nous le demandaient parce que l'avenir de la fragile reconstruction d'un État afghan en dépendait, témoignait d'une politique de l'émotion, pas d'une stratégie responsable appuyée sur une vision de long terme. Les longs mois de silen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • abalest1 le lundi 13 aout 2012 à 16:12

    Le pro Hollande. Du dessous: retournes te cacher. Vite!

  • speedy36 le lundi 13 aout 2012 à 05:46

    du courage, facile à dire, avec la Russie et la Chine qui adressent à chaque fois, leur veto à l'ONU !!!! On les a eus une fois en Libye, ils ne se feront pas avoir une deuxième fois - et Sarkozy n'est pas exempt de reproches quand à la situation tunisienne. Il n'a pas tout réussi, le figaro n'a pas à réécrire l'histoire !!!