Un petit PSG s'offre une nouvelle finale

le
0

Déjà qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue, le PSG s’est offert un deuxième ticket pour le Stade de France en s’imposant difficilement à Lorient. Un but d’Ibrahimovic a suffi pour permettre aux Parisiens de défendre leur trophée.

Le debrief

Ce sera donc PSG-Sochaux ou PSG-Marseille. La première demi-finale de la Coupe de France a en effet tourné mardi soir en faveur des Parisiens, difficiles vainqueurs de Lorient sur sa piteuse pelouse synthétique. Un match qui ne restera pas dans les mémoires et qui a basculé à la 75eme minute après un exploit individuel signé Zlatan Ibrahimovic. Avant cela, le PSG n’avait pas montré grand-chose, alternant les erreurs techniques et les phases de conservation sans vitesse. Il en fallait évidemment plus pour inquiéter une équipe lorientaise bien regroupée et prête à s’engouffrer dans les moindres espaces en contre. Les Merlus pourront regretter un penalty oublié en première période et surtout un duel perdu par Moukandjo à la 72eme. Trois minutes plus tard, Ibrahimovic a scellé le sort d’une demi-finale qui n’a pas tenu toutes ses promesses. Et au bout de laquelle le PSG s’est offert le droit de disputer sa quatrième finale nationale en deux saisons.

Le film du match

26eme minute Corner pour le PSG côté droit frappé rentrant par Di Maria. Cavani coupe parfaitement la trajectoire et place une tête décroisée au premier poteau. Lecomte semble battu mais Mesloub sauve sur sa ligne. 33eme minute Guerreiro, côté gauche dans la surface parisienne, feinte le centre devant Marquinhos qui tacle dans le vide et accroche le pied du Portugais. Faute et penalty indiscutable. Sauf pour M.Moreira qui ne bronche pas. 40eme minute Décalé côté gauche par Di Maria, Matuidi centre sans contrôle vers le second poteau. Ibrahimovic prend le meilleur sur Guerreiro pour placer une bonne tête. Ça passe de peu à gauche du poteau de Lecomte. 41eme minute Nouvelle tentative d’Ibrahimovic, qui frappe en force à une vingtaine de mètres depuis l’axe. Lecomte accompagne le ballon qui vient flirter avec sa barre transversale. 62eme minute Waris, servi à l’entrée de la surface parisienne, repique légèrement dans l’axe avant de frapper. Le ballon passe entre les jambes de Thiago Silva mais ne surprend pas Sirigu, qui se couche sur sa gauche pour capter sur sa ligne. 72eme minute Mauvais alignement de la défense parisienne et ballon parfait de Mesloub vers Moukandjo. L’attaquant lorientais part dans le dos d’Aurier mais il perd son duel face à Sirigu, qui anticipe parfaitement la frappe croisée à ras de terre du Merlu. 75eme minute (0-1) Servi par Di Maria plein axe à quarante mètres de la cage lorientaise, Ibrahimovic se retourne, accélère, efface Z.Touré d’un double contact à l’entrée de la surface et enchaîne avec une frappe de l’extérieur du pied presque au centre de la cage. Lecomte, surpris par la trajectoire du ballon, est pris à contre-pied. 87eme minute Contre parisien et long ballon de Pastore vers Aurier dans une position d’avant-centre. L’Ivoirien prend le meilleur sur Rose et vient défier Lecomte, qui reste sur ses appuis et détourne du pied gauche la frappe du latéral parisien. 89eme minute Coup-franc pour Lorient côté droit le long de la surface parisienne. Le premier centre de Jouffre est repoussé mais le ballon revient sur le capitaine des Merlus, qui peut remettre vers le point de penalty. Z.Touré reprend de la tête mais directement sur Sirigu qui capte sur sa ligne.

Les joueurs à la loupe

Lorient Le plan lorientais a failli fonctionner et c’est au milieu que Sylvain Ripoll a presque gagné la bataille. Avec un très bon BELLUGOU devant sa défense et surtout un duo NDONG-MESLOUB souvent dominateurs dans les duels, les Merlus ont posé de gros problèmes aux Parisiens. Malheureusement, cela a été plus compliqué quand il a fallu apporter le danger dans la surface de Sirigu. JOUFFRE a été souvent introuvable dans le couloir droit et seul BARTHELME s’est montré, bien aidé par les montées de GUERREIRO. Le latéral portugais aurait d’ailleurs dû bénéficier d’un penalty. De l’autre côté, GASSAMA n’a pas eu le même apport. Ce déséquilibre s’est aussi fait ressentir dans l’axe, WARIS étant finalement assez rarement trouvé. C’est MOUKANDJO, entré après l’heure de jeu, qui s’est procuré la meilleure occasion. Derrière, la charnière ROSE-TOURE a globalement bien tenu mais le double contact de Zlatan sur le second a fait pencher le match. Sur le coup, LECOMTE est surpris et il peut s’en vouloir, même si le gardien lorientais a ensuite sauvé son équipe face à Aurier. PSG Ce n’était pas un grand PSG mais cela a suffi pour se qualifier. Les Parisiens peuvent encore remercier IBRAHIMOVIC, buteur sur un exploit individuel pour sa seule frappe cadrée du match. Le Suédois n’a pas été beaucoup aidé par un CAVANI à côté de la plaque techniquement et un DI MARIA qui a perdu presque tous ses ballons. Sa passe décisive sur le but ne masque pas son match médiocre. Constat identique pour RABIOT, qui s’est battu mais qui a connu un déchet invraisemblable. Dans des registres différents, MATUIDI et STAMBOULI ont eux rendu une copie beaucoup plus propre. Défensivement, MARQUINHOS a été le plus combatif aux côtés d’un THIAGO SILVA auteur de quelques bons sauvetages. Dans les couloirs, MAXWELL n’a jamais attaqué mais il a bien muselé Jouffre. AURIER, après une première période moyenne, a été meilleur au retour des vestiaires. A noter enfin le très bon match de SIRIGU, impérial sur sa ligne et auteur d’une parade décisive juste avant le but. L’Italien, qui disputait son dixième match de la saison, a signé une dixième victoire.

Monsieur l’arbitre au rapport

Blessé et remplacé à la…eme minute, M.Schneider a laissé sa place à M.Moreira, qui n’a pas accordé un penalty flagrant aux Merlus suite à une faute de Marquinhos sur Guerreiro. La suite de son match a été plus tranquille.

Ça s’est passé en coulisses…

- Si Sylvain Ripoll a dû composer sans Le Goff et Lautoa, tous deux en phase de reprise, Laurent Blanc était lui privé de Thiago Motta, Verratti, David Luiz et Trapp, blessés. Les jeunes Augustin et Nkunku étaient également absents après avoir disputé la finale de la Youth League lundi à Nyon (défaite face à Chelsea). - Doublure de Kevin Trapp depuis l’été dernier, Salvatore Sirigu a disputé ce soir son dixième match de la saison. Avec un bilan flatteur : dix victoires et seulement trois buts encaissés. Le gardien italien, après cinq saisons au PSG, devrait quitter le club l’été prochain. La Fiorentina pourrait l’accueillir. - Blessé derrière la cuisse gauche, M.Schneider a dû laisser sa place à la…eme minute. Il a été remplacé par M.Moreira qui officiait ce soir en tant que quatrième arbitre.

La feuille de match

Coupe de France (demi-finale) / LORIENT - PSG : 0-1

Stade du Moustoir (17 500 spectateurs environ) Temps doux - Pelouse synthétique Arbitres : M.Schneider (Non noté ) puis M.Moreira (26eme - 4) But : Ibrahimovic (75eme) pour le PSG Avertissements : Mesloub (83eme) pour Lorient - Ibrahimovic (64eme) pour le PSG Expulsion : Aucune Lorient Lecomte (5) - L.Gassama (5), Rose (5), Z.Touré (5), Guerreiro (6) - Bellugou (6) puis Jeannot (78eme) - Ndong (7), Mesloub (7), Jouffre (cap) (4) puis Philippoteaux (91eme), Barthelmé (5) puis Moukandjo (65eme) - Waris (4) N'ont pas participé : Chaigneau (g), Paye, Musavu-King, Abdullah Entraîneur : S.Ripoll PSG Sirigu (8) - Aurier (5), Marquinhos (7), Thiago Silva (cap) (6), Maxwell (5) - Stambouli (6) puis Pastore (68eme), Rabiot (4), Matuidi (6) - Cavani (4) puis Lucas (68eme), Di Maria (4) puis Van der Wiel (87eme), Ibrahimovic (7) N'ont pas participé : Douchez (g), Kimpembe, Kurzawa, Ongenda Entraîneur : L.Blanc
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant