Un petit Napoli s'accroche au wagon C1

le
0

Face à une équipe de Cesena déjà reléguée, le Napoli galère mais s'impose finalement 3-2. Une victoire précieuse qui permet aux Napolitains de rester à trois points de la troisième place.

Napoli 3-2 Cesena

Buts : Mertens (19e et 57e), Gabbiadini (20e) pour Naples / Defrel (15e et 45e) pour Cesena

Il y a des soirs où tout vous sourit. Des soirs où chacune de vos frappes se transforme en occasion de but et où vos prises de balle amènent systématiquement le danger dans la défense adverse. Aujourd'hui, les dieux du foot avaient décidé de bénir le petit Dries Mertens. Un juste retour des choses pour ce joueur pétri de talent qui manque trop souvent de réussite avec le club italien. Auteur d'un doublé et d'une passe décisive pour Manolo Gabbiadini, le Belge a été le grand artisan de la victoire napolitaine ce lundi soir, face au modeste Cesena (3-2). Une prestation de haute volée qui n'a pas échappé aux yeux du public du San Paolo, qui a ovationné son buteur à sa sortie du terrain. Ce soir, Naples a failli nous refaire le coup du déplacement à Parme (match nul 2-2) mais s'impose finalement dans la douleur, grâce, en grande partie, à son micro-attaquant. La qualification au tour préliminaire de la Ligue des Champions est toujours d'actualité.

Defrel, la gauche caviar


Un quart d'heure d'observation, et puis l'action. Dans un San Paolo partiellement vide, se sont les hommes de Di Carlo qui frappent les premiers. Pourtant condamné à la descente en Serie B, Cesena joue crânement sa chance chez des Napolitains pas au mieux mentalement après leur élimination en Ligue Europa jeudi dernier. Comme souvent cette saison, c'est le jeune Français Grégoire Defrel qui se fait remarquer côté visiteurs. Profitant du temps fort de son équipe, le natif de Meudon tente sa chance aux 25 mètres et trompe un Mariano Andujar impuissant face à la patte gauche de l'attaquant. Mais la joie bianconera sera de très courte durée. 19e minute, le Belge de poche Dries Mertens fait plier Cesena après un cafouillage de la défense qui profite au Napoli. 1-1, puis 2-1 moins de deux minutes plus tard, de nouveau grâce à Mertens qui se mue cette fois en passeur décisif pour Gabbiadini, préféré ce soir à…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant