Un père raconte sa lutte contre l'autisme

le
0
Depuis six ans, le comédien Francis Perrin et sa femme se battent pour une nouvelle approche du traitement de l'autisme, l'Applied Behavior Analysis, qui a permis de sauver leur fils Louis, autiste sévère. Ils publient le récit de leur combat.

Le visage rond encadré de boucles brunes que sa mère n'arrive pas à couper («Il préfère les cheveux longs», dit-elle), Louis déboule dans le salon, salue les visiteurs et leur tend la joue. Il réclame l'iPad familial d'une voix un peu trop forte, avant de se plier de bonne grâce à la séance photo. La scène de l'école à la maison? Pas de problème, le garçon de 10 ans enchaîne sans barguigner conjugaisons, tables de multiplication, liste des grandes villes de France... «Bravo, mon Louis! encourage sa mère. Maintenant, tu vas me dire comment fait papa pour aller en métro de République à Place de Clichy.» Le visage de l'enfant s'illumine: «Ligne 9 jusqu'à Miromesnil, puis ligne 13 jusqu'à Place de Clichy», débite-t-il d'un ton mécanique.

Louis est autiste. «Autiste sévère», précisent ses parents, le comédien Francis Perrin et son épouse, comme pour mieux souligner le chemin parcouru. Hormis cette folle passion pour le métro parisien, dont il connaît le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant